Patrice Faubert

Univers-bloc, système FNSEA

Comme ce sont nos estomacs
Qui ne cessent de nous articuler
Tout un mimé
Hélas, il nous faut bien croûter, voilà
En France, la toute puissante, FNSEA
Produire pour produire en production
Du productivisme érigé en mafia
Des pesticides étatisés comme des crachats
FNSEA de tout système
Système en FNSEA
Hélas, il nous faut bien manger, voilà
De la dictature de nos estomacs
De l'agroalimentaire et de ses guerres
Et contre le vert, l'on boit des verres
Avec des lobbys de la guerre
Donc, des pesticides, maladies, suicides, cancers
Paysans bretons, paysans et paysannes du monde
Quand partout, en tout, s'organise l'immonde
L'argent au tout régissant
Inattaquable et implacable
Des gens, la vie, la structurant
Plus dans les têtes que dans les poches
De nos rapports si peu humains, très moches
Il y a des complicités indirectes
Il y a des complicités directes
Hélas, il nous faut bien, nous alimenter
Les pauvres, au tout dégueulasse
Les riches, un peu meilleure, la mélasse
Avec de l'agriculture en désertification !
Et rien ne serait plus du social
Toute une prestidigitation en sociétal
Comme des plages bretonnes
Qui à la pollution ne sont pas des nonnes
Il y sent bon l'hydrogène sulfuré
De la salade de mer prête à emporter
Algues nociceptives comme soldées
Des coopératives vendant du poison
Pour de l'agriculture au même ton
Du partenariat public-privé
Quand tout métier ou toute activité
En produit complice de toute une criminalité
Tout ou presque
De ce qui est acheté
De ce qui est loué
De ce qui est vendu
De ce qui est prêté
De ce qui est échangé
Entretenant une pollution holistiquement généralisée
Ceci, de force ou de gré
Car, il est difficile de pouvoir l'éviter
C'est ainsi, du participe présent
C'est ainsi, du participe passé
C'est ainsi, du participe futur
Avec les caravanes du capital,
Qui passent
Et, une sorte d'impuissance fataliste
Pour nous voiler la face
Avec toute la pullulation des informations satellites !
Et mieux vaut encore, boire la tasse
En eau de mer
C'est comme cent milliards de virus dans un verre
Mais pas là, de virus capitalisés
De toutes les pestes télévisées
Mais là, des virus pas méchants et sains
Du bon lait sortant d'un sein
Mais
Nous voulons changer la société
Et c'est la société qui nous change
Nous voulons transformer le monde
Et c'est le monde qui nous transforme
Et ce d'instant en instant
Nous sommes toutes et tous, les exécutés
Et à propos d'exécutions
La dernière ordonnée par feu l'Inquisition
En Espagne, eut lieu en 1826
Et en 1838, fut proclamée son abolition
En fait, cela fut toujours en continuation
Ainsi, sous Franco, elle prit un autre nom
Comme la mort à petit feu, longues peines de prison
Pires que la peine de mort, c'est selon
Certes, peine de vie, donc, peine de mort
Dès la naissance, ce mauvais et inexorable sort
Et une bonne mère
Son enfant, refuserait de l'envoyer à la guerre
Et donc, pour en principe, les guerres, les éviter
Sociales, civiles, internationales
Vous élisez des députés
Qui au contraire, sont là, pour les gérer
En France, un député rapporte 37000 euros
Par an, à son parti, au tout escroc
Chaque électeur, électrice, c'est 1,64 euro
Par an, pour son parti
En multipliant par tous les votes, c'est ainsi
Toute une organisation de l'escroquerie
Mais tous les débats
Mais tous les ébats
Toutes les conférences
Tous les cours
Passé, présent, futur
Et en tous domaines
Des millénaires en bien des semaines
De l'Univers-bloc, et toc-toc
De tout TOC
Au voleur, au pilleur
Au pilleur, au voleur
Certes, le plagiat est nécessaire, le progrès l'implique
Dixit feu ( 1931 - 1994 ) Guy Debord, fort améliorant la réplique !
Toutes choses de la vie, tout le monde, ailleurs
Et si " Honneur de la police", du service secret français fasciste
N'avait pas intimidé feu ( 1944 -1986 ) Michel Colucci
Qui se retira des lois du marché, ainsi
Car l'ingouvernabilité n'est d'aucune liste
Il en fut la preuve formelle qui acquitte !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 07/19/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Amnésie antérograde majeure - Patrice Faubert (Politics & Society)
Boules d´argent - Rainer Tiemann (Remembrance)