Patrice Faubert

Rachisme chronogéométrique

J'étais hier
Je suis demain
Le présent leur donne la main
Ainsi
Je suis toujours chez feu
Mes parents
Où je vivais de temps en temps
Courbevoie-Bécon-les-Bruyères, se conjuguant
De tous les temps
Banlieue de Paris, s'écrivant
Ainsi
Je suis toujours chez feu
Mes anciens chez moi
Ou mon chez moi
23 passage national 75013 Paris
Pendant dix-sept-ans tout de même
D'ailleurs, en partir, fut un mauvais plan
Mes feu chez moi, aussi
La Courneuve, Drancy
Montreuil, Vincennes
Famille, des compagnes, les amis
Des feu chez moi
Où je suis, particulairement, toujours
Royat, une ville hyper-réactionnaire
Mirepoix, nettement plus pépère
Vernois-sur-Mance
Vertou ( 44 )
Et tant et tant
Du présent qui défie le temps
Des régions ou des arrondissements
Tonnerre ( 89 ) et Clermont-Ferrand
Et tant et tant
De l'éphémère, du temporaire
Ou parfois, qui persévère
Les loyers de la vie se payent chers
Le présent est notre cinéma permanent
De près, de loin
De loin, de près
De loin en loin
Tout cela rentrant
De la théorie des invariants
Certes, quelque peu, abusivement
Des invariants de la théorie
De la théorie des équivalents
Des équivalents de la théorie
Dans le domaine de la chronométrie
Et, si de tout, l'on y fait fi
Chaque idiosyncrasie y allant de son compas
Et quelque soit son compas
L'espace-temps structurant tout présent
Toute une géométrie s'y écoulant
Se mouvant, se rétractant, se dilatant
En présent du présent
En présent du passé
En présent du futur
Géométrie einsteinienne du temps
Chrono-géométrie des variants de l'invariant !
Avec le présent
Des morts la soif
Des morts la faim
Avec le présent
Des migrantes et migrants noyés
Et de toutes les prisons, du monde, au tout supplicié
Avec le présent
Des très riches
Des très pauvres
Avec le présent
Du tout littéraire
Du tout mafieux ou du tout gangster
Avec le présent
Passé du présent, futur du présent
De l'ouvrier, de l'employé, du dominé
Du savant, de la notabilité, du dominant
De la femme comme de l'homme, tout y concordant
Avec le présent
De l'exploité, de l'exploiteur
De l'ingénieur, du dealeur
Avec le présent
Du tyran, de la tuée, de la torturée
Du dictateur, du tué, du torturé
Avec le présent
De chacun, de chacune, dans sa propre réalité
De chacun, de chacune, avec sa relative vérité
Avec le présent
Du rachisme
Autre forme du stalinisme
Du nouveau mot
En fait, scotomisant, un ancien rot
Des mots différents
Pour des comportements identiques
L'idéologie du bonnet blanc, blanc bonnet
Une même métrique de la trique
De la sociologie propre sur elle, en effet
Auguste Comte, l'abbé Sieyès, Saint-Simon
1837
La révolution industrielle de feu ( 1798 - 1854) Adolphe Blanqui
Tout est d'hier, rien, vraiment, d'aujourd'hui
Dire, sans aucune litote et sans aucune apologie !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 10/23/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Le syndrome du Titanic - Patrice Faubert (Philosophical)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)