Patrice Faubert

Les gènes de l'environnement

" Trouduculisme : narcissisme identitaire consistant à croire que tout gravite autour de sa turbine à chocolat. Ceci n'est pas un trou noir. "
 
( Expression de Jacques P, un copain anar de Nantes )
 
1942
Conrad Had Waddington ( 1905 - 1975 )
Avec déjà les bases de l'épigénétique
Environnement filial et social, supplantant la génétique
Avec encore un peu de lamarckisme
Et donc encore confondant génotype et phénotype, faux truisme
Car
L'expression des gènes de l'environnement
L'environnement de l'expression des gènes
Des apprentissages et de la socioculture
Du cerveau et de sa permaculture
Passé, présent, futur
L'apprentissage des gènes
Avant les gènes de l'apprentissage
Et donc tout un bazar pour la télomérase
Longévité et télomères plus longs, comme base
Sans cause directe des mères et pères, ou selon
Certes, une réaction organique à l'agression
De la mère à l'enfant à naître, probable transmission
Mais pour jouer du piano ou autre action
Il s'agit là d'un autre niveau d'organisation
Aucun vrai lamarckisme, car, tout s'apprend
Le bien, le mal, le gentil, le méchant
Les arts, la science, la vie, tout le temps
Nos corps, de tout cela, en expression
France, de l'air et de la pollution
48000 décès par an, environ
Monde chambre à gaz
Tout se catastrophant de phase en phase
La contrefaçon s'y mettant en diverses phrases
2023, France en prévision
9,9 tonnes de CO2 par personne
Il faudrait deux tonnes , pas plus, en mode nonne
Sinon, largement plus de 1,5 degrés en 2050 !
Et tous les autres nations qui y dansent
Sans compter toujours en France
Ni liberté, ni égalité, ni fraternité
Pays où l'on mange cinq grammes de microplastiques
Par semaine, par personne, du capital à l'étrange éthique
Bon appétit, et aux poubelles, les vraies critiques
Mais
Il faut bien que la société s'empapille
Tout s'y fait, surtout, tout s'y défait, jeu de quilles
Avec des remparts contre une vraie révolution
Il s'agit bien des dieux et des religions, du capital
Ou des idéologies, pour poursuivre la déraison, du capital
Avec cependant, dans le jaïnisme, la particularité
De tout le vivant, d'au moins, le respecter
Et d'éventuelles rivalités avec d'autres procédés
Quand tout ne peut qu'y participer
Ainsi de la fachosphère/connosphère si bien nommée
Avec des professions bien associées
Mais ouvertement moins affichées, c'est plus dissimulé
La pharmacie, la dermatologie
La médecine, la dentisterie
Le commerce, les affaires,
L'administration, la fonctionnarisation
La politique, l'économie, les buralistes, les notaires
Pour les plus notoires, bref, du manger et du boire
Et souvent vous regardant de travers
Tout ce qui ose sortir de l'ordinaire
Et le regardant mal
Et le traitant mal
N'étant ni optimiste, ni pessimiste, réaliste du fascisme libéral
Certes
Toute généralisation est erreur qui ne mérite
Avec quelques exceptions, parfois, dans l'émérite
Mais elle a tant de boucliers, notre société !
D'une nation l'autre
D'un asservissement l'autre
Religions, croyances, idéologies, tout s'y vautre
L'exemple de la France où je vis
Même si de tous les continents, je suis
Donc, agents hommes/femmes du renseignement
De la caserne au fort militaire
Ou du fort ordinaire, DGSE, tout pour lui plaire
Quatre mille agents secrets en caserne
Deux mille agents spéciaux du service action
Au tout militarisé, le secret défense en baderne
Avec quinze agents d'entretien comme en rétention
Il faut y ajouter les polices et les armées
Ainsi, la moutonnerie du capital est bien gardée
Chaque pays étant de même organisé
Et toujours prêt à défourailler
Et forcément, l'on peut y lister
Pour être aussi apte à génocider
Indiens, Arméniens, Kurdes, Gitans
Juifs, Ouïghours, Tibétains, Ukrainiens
Anarchistes, Tutsis, Cambodgiens, Assyriens
Bosniaques, Grecs Pontiques, communistes antistaliniens
Darfour, Bangladesh, Héréros et Namas de Namibie
Et génocides coloniaux ou de clans rivaux
Sans compter les génocides oubliés ou non recensés
Autour de la cheminée, puis de la télévision, de la radio
Et du numérique, pour en parler
Avec une bipédie acquise depuis au moins sept millions d'années
Et toujours du pire en pire, au fil des années
Avec ainsi, comme seul enviable sort
Du roman de feu ( 1902 - 1985 ) Francis Didelot
Quand tout, ou presque, est de la guerre ou de l'idiot
1939 " La machine à prédire la mort "
Lot de consolation
Quand partout tout est désolation
Et autant pour les faibles que pour les forts
Femmes, enfants, hommes, de douleur, tout s'y tord
Avec la naissance comme irréparable tort !
 
Patrice Faubert ( 2023) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 02/20/2023.

 
 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "Politics & Society" (Poems in french)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:


Albert Jacquard est mort - Patrice Faubert (Politics & Society)
Emergenza primaverile - Antonio Justel Rodriguez (General)