Nadège Ango-Obiang

Le Tamis

 

11- Le Tamis


Oyane, est un nom très connu chez les Fang, dans le Nord du Gabon. C’est un nom qu’on attribut aux filles. C’est le nom que Mengue donna à sa petite fille à peine sortit de son ventre, avant d’expirer, au milieu de la forêt dense de Messang. Le bébé vécu ainsi quelques jours, attaché par le cordon ombilical au cadavre de sa mère en putréfaction. Elle survécut ainsi de très long jours. Un jour, il se mit à pleuvoir, puis de la lumière traversa le ciel et envahit l’espace où l’enfant, en très mauvais état, et la défunte mère se trouvaient.


  • Veux-tu vivre ? Encore ?


Une voix scintillante, comme venu du ciel, se répandit. Le bébé gesticula et son esprit, bien plus adulte, sortit de son corps immature, regardant le ciel. La voix se fit à nouveau entendre.


  • Veux-tu vivre ? Encore ?

  • J’ai été fait pour ça, répondit l’esprit du bébé.

  • Oyane. Alors, soit mon tamis. C’est le souffle de mes esprits qui t’a permis de vivre et de survivre à la putréfaction de ta mère.


L’esprit de l’enfant hocha la tête.


  • J’exploite le temps, reprit la voix du ciel. Je convoite les catastrophes, mes armées se nourrissent de larmes. Les tiennent nous ont plu, mais ton envie de vivre bien encore plus. Soit notre tamis. Tu récolteras les chagrins, les mélangera aux colères, déposera leurs poussières dans les cœurs nobles. Tu seras très belle, Oyane. Mais jamais tu ne dormiras la nuit, dans ton foyer, ce village, ou dans le monde.


Un tamis noir avec des rayures cuivrées se posa près de l’enfant.


  • Je te nourrirais, Oyane. Je te nourrirais des germes, des ferveurs des prières imprudentes dans la nuits des incrédules. Absorbe-les, absorbe leurs maux, guette leurs mots. Qu’ainsi des tornades de malédiction se rengorgent de puissance !


Dans le Nord du Gabon, il est strictement interdit de faire pleurer un enfant dans la nuit.


Il y’ a très longtemps que le tamis d’Oyane est en mouvement.




 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Nadège Ango-Obiang.
Published on e-Stories.org on 08/02/2008.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Fairy Tales" (Short Stories)

Other works from Nadège Ango-Obiang

Did you like it?
Please have a look at:

Witte nacht - Nadège Ango-Obiang (Fantasy)
A Long, Dry Season - William Vaudrain (Life)