Meike Schrut

L'ode que je lisais était plus longue

Non, je ne te critique pas
Comme je saurais.
A peu de temps lire une ode
Ainsi que tu sais les lire
(Le temps est oublié
Pour une petite éternité-) -
On peut écouter et à lui-même
Alors s'étonnent :
Est-ce que une ode est vraiment si courte ?
Ou quelle ode as-tu lu ?
Que je trouvé, de manière lue et :
J'ai traduit` pour moi-même
Pour retrouver des mots
Tu parlé.
Et je les trouvais les mots
Doucement et presque tendrement parlé.
Mes mots sonneraient plus dur
Mon texte plus longtemps.
Ode au lac ?
On doit déjà être un artiste
Pour savoir exactement
Ce qui peut être laissé partir,
Je ne suis pas cela
Je lisais seulement l'original.

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 09/21/2009.

 

Comments of our readers (1)

Show all reader comments!

Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

Le surprenant - Meike Schrut (Emotions)
Love - Christina Dittwald (Emotions)
The secret is ... - Inge Hoppe-Grabinger (Psychological)