Meike Schrut

Vieux sentiments

(En 1990 en mars.)

A coutume toi pour avoir plus de temps pour moi
sur que l'absurde une fin a
trouble des ides aucune chance n'ont
A coutume toi pour savoir un autre rire
sur qu'un sourire la grimace ne devient plus
veut me mettre dans tes bras tals
comme cet enfant l'innocence de qui je l'envie.
A coutume toi pour tre nouveau pouvoir beaucoup plus que moi possible - autrement.
Que dans des mots ne pas dire
seulement est tter.
A coutume ton fait de croire capable, ta comprhension basse,
veut non seulement empaqueter tes mains savent,
dans eux le nouveau voudrait aussi natre pour moi.
A coutume toi - tout fait simplement - pour aimer aussi moi-mme plus,
sur que je ne gaspille pas une fois ma vie...
Presque j'oubliais : chaque nature a besoin de ce temps de l'amour!
J'ai appris des sanglots et ai honte presque de mes larmes.
O pour moi aucun mot n'est, mes ides de la nostalgie expirent.
O pour moi aucune tendresse n'est, mon corps toi ne peut pas chauffer.
 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 03/05/2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

Of the teased once?! - Meike Schrut (Emotions)
Good bye - Jutta Knubel (Emotions)
Rainy Day - Inge Hornisch (Emotions)