Patrice Faubert

Négoce du vol organisé

" Un gros roman qui tire à 8000 exemplaires consomme 10 gros arbres de 8 mètres pour la pâte à papier. La forêt de Compiègne compte 5 800 000 gros arbres et Paul-Loup écrit tous les 2 ans un gros roman qui tire à 500 000 exemplaires. Au bout de combien de temps Paul-Loup aura-t-il décimé la forêt de Compiègne ?

Jean-Louis Fournier, Arithmétique appliquée et impertinente, via " Le bouquin de l'humour " de Jean-Loup Chiflet, Ed : Robert Laffont

La bêtise du monde est pondéreuse
Elle devient avare l'action généreuse
Quand même tout trait pamphlétaire
Devient armoire au piaculaire
Mai 68 Mai 2018
Mais, ce fut, 1998, 2018
Le football
Se jouant de toute rébellion, pas de bol
1618
Une gifle est donnée à une personne
1818
Une gifle est donnée à une personne
2018
Une gifle est donnée à une personne
La gifle est-elle pourtant différente ?
1618
Une femme sexe avec un homme
1818
Une femme sexe avec un homme
2018
Une femme sexe avec un homme
Ou homme avec homme
Ou femme avec femme
L'orgasme
Sera t-il pourtant différent ?
Les pulsions des animaux humains
Sont toujours les mêmes
Les émotions des animaux humains
Sont toujours les mêmes
Recherche de la dominance
Pour faire aboutir son projet, car la dominance
Comme l'aurait dit
Feu le biologiste des comportements, Henri Laborit
C'est faire aboutir son projet
Sans que le projet de l'autre, ne vienne
Vous emmerder, d'autant que je me souvienne !
Voilà pourquoi, un projet global
Pour l'humanité entière, dernier espoir, fatal
Et l'on ne se sent
Jamais aussi seul ou seule
Qu'au milieu d'une foule
Et l'on se sent
De l'humanité veule
Encore plus, au milieu d'une foule
Et plein désert
Être toute une multitude
Comme aussi
Près de petites villes
De la baignade en rivière
Organes génitaux au grand air
Le corps nu au soleil
Prendre un bain d'Univers
Peut-être aussi de Multivers
De matière noire
D'énergie noire
Et il faut
Un million de milliards
De collision en collision, pour produire une particule de matière noire
Et encore, faudrait que tout soit peinard
Encore excessivement plus rare
Car c'est au moins un sur dix mille, pour le véritable anar !
Mais
C'est de plus en plus
Après moi le déluge
Bientôt
Il n'y aura plus aucun refuge
Ainsi
En France, déjà  10.000 décharges sauvages
L'individualisme capitaliste, réactionnaire
Fait  partout des ravages
Bientôt
Irrespirable, deviendra l'air
Alors
Que fut opaque, l'Univers
Pendant 380 000 ans
Mondes en devenir, en formation
Quand de la dilatation
Enfin, s'échappa, la lumière
Et qui maintenant, sert
Toute surveillance, c'est clair
Toute surveillance se surveillant !
Commerce de la surveillance
Surveillance du commerce
Caissiers et caissières
Vendeurs et vendeuses
Faisant ouvrir nos sacs et nos caddies
Du côté du patronat, toujours soumis
De grandes surfaces comme Auchan
De qui leur remplit les poches, se méfiant
Et personne ne protestant
Ou alors
Y aller en bande organisée, tout dévastant
Tout pillant, tout s'appropriant, tout giflant
Donc
Des caméras de surveillance, partout
Paris
2739 caméras sur la voie publique
33430 caméras partenaires
Caméras des musées
Caméras des grands magasins
Caméras des centres commerciaux
Caméras des gares
Partout, donc, en France
Petites ou grandes villes, ô démence
Et villes du monde, cela serait pour notre protection
L'on nous prend pour des connes et des cons
Au tout maton
Comme présentement, dans les prisons françaises
Dans certaines cellules, 50 degrés, sur de la braise
Quand c'est la canicule, l'été
De quoi y mourir, mat à l'étouffée
Ou en hiver, y mourir, mais là, gelé
70120 personnes emprisonnées
Dont
21 000 prévenus, présumés innocents
Au tout béton
Et forcément, pas seulement en prison
Sachant que l'équivalent
D'un département français
Est bétonné tous les dix ans
Mais qui veut le savoir ou le sait ?

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "


 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 08/06/2018.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Une maîtresse vietnamienne - Patrice Faubert (Love & Romance)
Good bye - Jutta Knubel (Emotions)