Nadège Ango-Obiang

Des Voix Contre Des Songes


J'entends qu'on murmure, saoule et chienne!
Des crépitements, suinte, me malmène
Qu'ai-je entendu, sinon les pas morts
J'entends qu'on massacre, je jouis de mon corps
Pour qu'avant la lumière, j'ai pu vivre
On dit, calfeutré de mensonges, que le Roi revit
J'entends, moi, que la guerre me tuera
Accroupi, chienne dans le cosmos.

Des voix contre les songes
Et je sais que les anges s'effacent
De désirs, inavoués, que le monde se taise
Regards sous couvert sans dire
J'ai su imaginer la marche du vide
Et j'entends que bientôt tout s'en va
J'entends.

Les portes craquent que grincent les pas
De la bâtardise devenu légion
Grand juge des normes, nouvelle instituée
Je ressens, j'entends courir le bruit
De la pendule du déluge
Que la bâtardise m'a livré
Car je me sais seule, ivre et chienne.



Un peu plus sur http://stores.lulu.com/nadege73  

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Nadège Ango-Obiang.
Published on e-Stories.org on 06/25/2008.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Nadège Ango-Obiang

Did you like it?
Please have a look at:

La Colline Oubliée - Nadège Ango-Obiang (Life)
that life is such a maze ... - Inge Hoppe-Grabinger (Emotions)
Poppies - Inge Hornisch (Thoughts)